Fermé aujourd'hui

Fermé aujourd'hui

< Retour aux services

Gingivite et parodontite

Manifestation d’une maladie gingivale

L’inflammation, et éventuellement, l’infection du parodonte (ensemble des tissus qui soutient les dents) est principalement causée par une accumulation de plaque bactérienne et de tartre entre les dents et à la ligne des gencives.

Les maladies parodontales les plus communes sont la gingivite et la parodontite, et constituent le principal problème de santé buccal chez les adultes. Généralement asymptomatiques et indolores au stade préliminaire, elles peuvent avoir de graves conséquences.

Facteurs favorisant l’apparition de ces maladies

  • Hygiène buccale inadéquate
  • Tabagisme
  • Prise de certains médicaments
  • Problème de santé (diabète, maladies cardiovasculaires)
  • Hérédité

Définir la gingivite

La gingivite correspond au premier stade de l’affection parodontale. Cette inflammation est bénigne et réversible. On la reconnaît par un saignement de la gencive lors du brossage et du passage de la soie dentaire, une gencive gonflée, rouge et enflammée ainsi que l’apparition de la mauvaise haleine.

Pour l’éradiquer, il est recommandé de procéder à un détartrage professionnel et d’adopter une routine d’hygiène dentaire efficace et rigoureuse.

Définir la parodontite

Lorsque la gingivite s’aggrave et qu’elle n’est pas soignée, elle se propage sous la gencive et se transforme en parodontite. En s’attaquant à l’os sous-jacent, à l’enveloppe qui protège la racine (cément) et à l’ancrage de la dent (ligament parodontal), la maladie peut avoir de graves répercussions sur la santé buccale.

Ainsi, aux symptômes associés à la gingivite s’ajoutent la sensibilité dentaire, la récession gingivale, des dents mobiles, et dans les cas sévères, la perte des dents.

Les traitements entrepris auront comme objectif de stabiliser la maladie et de restaurer les structures atteintes.